Linux, informatique et électronique libre

Raspberry Pi et XBMC : mon centre multimédia

J’ai acheté il y a quelques temps un Raspberry Pi pour tester cette fabuleuse petite machine. J’ai fait pas mal d’essais depuis, joué avec cette surprenante merveille et je me propose dans ce billet de faire une petite liste de toutes les petites astuces que j’ai découverte au fil de mes balades sur le net.

C’est quoi un Raspberry Pi et à quoi ça sert ?

Wikipédia nous apprend que le Raspberry Pi est un nano-ordinateur monocarte à processeur ARM conçu par un créateur de jeux vidéo David Braben. Cet ordinateur grand comme une carte de crédit a pour premier objectif de permettre à tous de s’initier à la programmation à moindre coût. Il est en effet vendu à environ 30 euros.

Le dernier modèle sorti en juillet 2014, le Raspberry Pi B+, a 512 Mo de mémoire vive, un processeur ARM1176JZF-S cadencé à 700 Mhz, une carte graphique Broadcom VideoCoreIV, 4 port USB, HDMI, sortie audio jack, une prise ethernet ²0/100.

Pour les techniciens qui souhaitent connaître toutes les nouveautés de ce Raspberry il faut lire cet article sur le site de la framboise314

Le Raspberry Pi consomme très peu d’énergie, 3W pour le dernier modèle, cela en fait un serveur parfait et économique. Mon objectif est d’en faire une station multimédia pour mes films, musiques, photos…

 

Les accessoires indispensables pour utiliser un Raspberry Pi

Le Raspberry est vendu seul : pas d’alimentation, pas de carte mémoire, pas d’écran, ni clavier, ni souris.

Pour l’écran, une télévision récente avec une entrée HDMI sera parfaite. Sa télécommande servira de clavier et de souris.

Reste à acheter une bonne carte mémoire, une carte SD de bonne qualité de 8Go sera parfaite.

L’alimentation est à mon avis le points faible, en tout cas pour le modèle B que j’ai testé. Vous trouverez ci-dessous le modèle d’alimentation que j’ai acheté : il faut au moins 2A. Quand le Raspberry Pi n’est pas assez alimenté, il démarre tout à fait normalement ( j’ai essayé avec un chargeur de portable 700 mA en micro-usb). Le soucis est quand on branche un ou plusieurs disques durs externes… Le Pi manque alors de puissance pour tout alimenter. Le disque dur peut ne pas être détecté par le Raspberry ou se mettre à faire de drôle de bruits pas très rassurant. J’ai résolu cette difficulté en acquérant un hub usb avec alimentation indépendante. Mon Raspberry Pi a retrouvé toute sa puissance !

Pour la boite du Raspberry, je me suis laissé tenté par les boites transparentes en plexiglass… Quelle mauvaise idée : c’est moche, pas stable et fragile. La boite de Lego de mon fils a été bien plus efficace !

Raspberry01 Raspberry02

Quel serveur multimédia choisir ?

Kodi bien sûr… le nouveau XBMC ! XBMC  est une application exceptionnel qui se propose de gérer l’ensemble de vos fichiers multimédias. Son interface est particulièrement ergonomique et modulable. On peut ajouter des thèmes, des extensions… En plus cette application est libre et gratuite, disponible sur toutes les plateformes.

XBMC devient Kodi  à partir de la version 0.14. Au départ XBMC est un portage du serveur multimédia de la XBOX. C’est la raison du changement de nom actuel.

Sur le Raspberry il suffit d’installer une distribution comme OpenELEC ou Raspbian pour obtenir un serveur XBMC prêt à l’emploi.

Quelle distribution installer : OpenELEC, RaspBian ou Raspbmc ?

OpenELEC et Raspbmc sont deux distributions dédiés au multimédia : linux + XBMC. Raspbian est une distribution Linux issue de Debian optimisée pour le Raspberry Pi.

OpenELEC et Raspbmc sont donc les deux distributions à tester pour le multimédia. Le côté Debian de Raspbmc est assez tentant car il permet d’installer avec la puissance Debian quelques applications supplémentaires… mais au détriment de la rapidité de la distribution.

Il vaut mieux à mon avis jouer sur plusieurs cartes mémoires SD : une pour chaque usage, station multimédia, serveur, domotique…

Entre OpenELEC et Raspbmc mon coeur balance. Ma tête irait vers OpenELEC que je trouve tellement rapide ! Mais je suis tellement attaché à mes distributions Debian

Je viens de tester le temps de boot et la charge CPU avec les deux distribution OpenELEC et RAspBian : le bilan est sans appel !

Avec une configuration de XBMC semblable, même thème, même médiathèque, OpenELEC démarre et me donne la main en 45 s tandis que Raspbmc me fait attendre 2 min 5 s. Je me connecte alors sur les deux avec ssh : OpenELEC utilise 60% du CPU et 240 Mo de mémoire vive quand Raspbmc consomme 80% du CPU et 384 Mo de mémoire. La charge moyenne est d’environ de 1,78 avec le premier et 2,88 avec le second. Même si ce test n’a rien de scientifique, il confirme cet impression de lenteur tellement désagréable avec Raspbmc.

Comment installer OpenELEC ?

OpenELEC est une distribution Linux qui intègre aussi XBMC. Elle est très optimisée pour le Raspberry Pi. Son installation est assez facile aussi, elle consiste à télécharger une image et à la copier sur une carte SD. Sous Linux il existe un script qui crée automatiquement l’image sur la carte.

Il suffit de se rendre sur cette page (en anglais) pour l’installer.

Comment installer Raspbmc ?

Raspbmc est une distribution Linux pour le Raspberry Pi. Elle est dérivée de la distribution Raspbian mais optimisée pour XBMC. C’est la concurrente la plus sérieuse d’OpenELEC.

Pour l’installer, il suffit de se rendre sur le site dans la section Download.

Je vous laisse lire le mode d’emploi en anglais pour votre système. Quelque soit le système depuis lequel vous installez cette distribution, le principe est le même : on télécharge un installateur qui fonctionne en Python dont l’objectif est d’installer le minimum nécessaire pour faire booter le Pi. Ensuite depuis le Raspberry Pi l’installation se poursuivra depuis internet. Attention à bien choisir le device sur lequel vous souhaitez installer cette distribution pour ne pas endommager vos disques existants.

L’installateur téléchargera la dernière version stable de la Raspbmc.

Quel est le mot de passe root ?

Pour se connecter avec OpenELEC le compte root a pour mot de passe openelec

Pour se connecter avec Raspbmc le compte pi a pour mot de passe raspberry

Comment se connecter à OpenELEC ou Raspbmc depuis mon pc ?

Comment se connecter depuis un PC sur le Raspberry Pi ?

On peut utiliser le serveur sftp du Raspberry Pi fournit par OpenELEC ou Raspbmc. Il suffit d’utiliser un client comme Filezilla et de se connecter à l’adresse IP du Raspberry. Le compte utilisateur est root avec mot de passe openelec sur OpenELEC et pi avec mot de passe raspberry sur Raspbmc.

On peut aussi passer en ligne de commande avec ssh. Sous Linux c’est directement dans un terminal. Sous Windows un outil comme Putty fera la même chose.

En ligne de commande il suffit de taper

ssh root:openelec@192.168.1.x sur OpenELEC

ssh pi:raspberry@192.168.1.x sur Raspbmc

Il existe aussi un seveur Web a faire tourner sur XBMC. On trouve cette option dans la configuration du Système. Il suffit alors de se connecter à 192.168.1.x dans son navigateur.

Bientôt….

Comment upgrader ou downgrader OpenELEC ?

Il suffit de télécharger la version souhaitée sur le site d’OpenELEC.

Comment configurer la télécommande du téléviseur ?

Quel thème choisir pour accélérer l’usage de XBMC ?

Comment ajouter un podcast radio dans XBMC ?

Quelles sont les extensions indispensables ?

Pourquoi une framboise ?

2 réflexions au sujet de « Raspberry Pi et XBMC : mon centre multimédia »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.