Mathématiciens

Terence Tao : le jeune surdoué des mathématiques


Portrait de Terence Tao

 

Terence Tao, 31 ans, est le plus jeune des mathématiciens récompensés en 2006 par la médaille Fields. Il est l’auteur de travaux originaux dans le domaine de l’analyse harmonique appliquée à l’arithmétique. Enfant prodige, Tao est né en Australie en 1976. Celui que l’on surnomme “le Mozart des maths” a appris à lire à 2 ans. Son père raconte qu’il aurait appris seul en regardant l’émission pour enfant “Rue Sesame”. Il suit les cours de l’université à 9 ans. Il est le plus jeune participant aux Olympiades internationales de mathématiques, où il gagne la médaille de bronze en 1986, celle d’argent en 1987, puis l’or en 1988. Il a obtenu la médaille d’or à 13 ans tout juste, une performance jamais égalée depuis. A 20 ans il termine son doctorat de mathématiques et devient professeur à l’Université de Californie de Los Angeles. Il reçoit le prix Salem en 2000; le prix Bôcher en 2002; le prix Clay en 2003; le prix de la Société Américaine de Mathématique en 2005 ; le prix Ramanujan en 2006 … “C’est certainement le meilleur mathématicien au monde en ce moment. Un mathématicien tel qu’on en voit qu’un par génération.” , d’après un de ses collègues. Tao travaille sur la répartition des nombres premiers. Il cherche en particulier des suites régulières de nombres premiers comme 5, 11, 17, 23, 29 (où les nombres sont séparés de 6 unités; on dit de raison 6) ou encore 7, 37, 67, 97, 127, 157 (suite de raison 30). La plus longue de ces séquences connues aujourd’hui est constituée de 23 nombres premiers. Le plus petit est 56 211 383 760 397, sa raison est 44 546 738 095 860. Le théorème de Terence Tao qui lui vaut la médaille Fields prouve qu’il existe de telles suites de nombres premiers aussi longues que l’on veut. Sa démonstration a été accueillie avec enthousiasme par la communauté mathématique : “Un résultat comme on n’en voit qu’un par décennie, une avancée majeure dans la compréhension des nombres premiers”. Terence Tao n’a certainement pas fini de faire parler de lui ! Lire également d’autres nouvelles des mathématiciens sur cette page.

42 réflexions au sujet de « Terence Tao : le jeune surdoué des mathématiques »

  1. Oui c’eest très interessant, faire des mathématiques pour les mathématiques. Mais voila les mathématiques sont la pour apprendre à apprendre et donc la logique pure nous indique qu’il est ridicule de remplacer le but par les moyens. En d’autres termes, l’actes ici présenté peut être nommé de bien des manières, mais pas comme étant celui d’un mathématicien au sens fondamental du terme. L’outil n’existe pas pour lui-même, l’outil varie tout le temps en fonction des connaissances et des perceptions. Changer la base des associations, et le monde nous apparaît différent.

  2. Pas d’accord, les mathématiques aident à comprendre le monde via la physique. Si on avance en mathématique, on avance en physique et donc finalement en science tout court. N’importe quelle avancée en mathématiques est importante et utile.

  3. J’appouve entièrement le fait que les avancées mathématiques sont importantes. Elles permettent entre autres de comprendre et d’appréhender des systèmes complexes techniques, elles participent à une meillleures compréhensions de principes physiques et donc à l’avancée de la sciences.

  4. je suis un amateur de recherches en mathematiques .je trouve la lois qui gouverne tous les nombre premiers.ainsi explicative de theroeme de la progression arithmetiquement arbitrairement . il me reste de publier .j espere que monsier TERENCE TAO de m aider pour la publication

    1. Le prix Nobel de mathématiques… pas mal la blague ^^’

      P.S. : Pour ce qui n’ont pas compris, il n’existe pas de prix Nobel en mathématiques.

  5. Il a bien raison de se sortir les doigts du c.. avant d’être complétement gâteux.
    Moi, j’ai repris à 57 ans après m’être fait chier trop longtemps à enseigner des gnagnateries de calculs à des T… d. C.. qui s’en foutent et qui ne savent ni compter, ni calculer avec les machines électroniques actuelles, et j’en CHIE !

  6. Vous croyez que quand les mathématiciens ont inventé les nombres imaginaires ils s’attendaient à ce que ça serve, (en physique c’est trèèès utile) ? Le matheux fait des maths pour des maths, et si ça sert tant mieux.

  7. Chers tous,

    Je crois en effet que de très nombreuses constructions des mathématiques ont été effectuées sans que les concepteurs aient pu imaginer l’étendu des applications, les nombres complexes en sont un exemple. Cependant, les questions qui conduisent les mathématiciens à de telles constructions abstraites sont souvent des problèmes physiques, pratiques et utiles.

    La résolution des équations de degré 2 étaient un problème commercial chez Al Khwarzimi avant de devenir le début de la théorie des équations algébriques. L’étude générale des fonctions elliptiques vient de problème physique d’étude de pendule. Mais quand les matheux mettent la main sur un nouvel objet, il le décortique, le structure, le nettoie sans se soucier de savoir qui s’en servira !

    Enfin, comme je le dis parfois à certains boutonneux qui vous assènent à longueur de journée que les maths ne servent à rien, je leurs réponds qu’ils ont raison, que les mathématiques sont aussi inutiles que la littérature, la peinture et la musique classique.

    Il est tout à fait possible de vivre sans aucune forme de culture !

  8. Bonjour ,

    Je ne vois pas le coté extraordinaire de la cose : si les nombres premier apartienne a [-infini;+infini] alors c’est un resonnement logique qu’un éléve de college est capable de faire. peut etre quelqun pourra m’éclairer

    1. Bonjour Mathieu,

      Il faut se méfier de l’infini. Ce n’est pas parce qu’il y a une infinité dénombrable de nombres entiers, que tout est possible. Je n’ai pas de grandes compétences en mathématiques (je ne suis que prof de collège et entre nous je vais leur demander si ils se sentent aussi fort que Tao), mais l’arithmétique, la reine des mathématiques comme disait Gauss, réserve bien des problèmes sans solution malgré le fait qu’il y ait une infinité d’entiers.
      Par exemple, le théorème de Fermat démontré par Wiles après 300 ans d’attente montre que l’équation x^n+y^n=z^n ne possède de solutions entières que pour n=0,1, et 2 … décevant !
      Avec ton raisonnement on pourrait dire que x^3+y^3=z^3 doit bien possèder au moins une solution avec des entiers puisqu’il y a une infinité d’entiers… et bien non !

      Et avec les nombres premiers, c’est presque pire ! Par exemple les nombres de Fermat (encore lui), F_n=2^{2^n}+1. Ils sont premiers pour n=0,1,2,3 et 4. Et pas plus ! On n’en a pas trouvé d’autres, et personnes ne sait s’il en existe encore. Et au non de l’infinité des entiers, on ne peut pas se risquer à conclure cette question.

    2. A Mathieu,

      Depuis la découverte des nombres premiers, les mathématiciens essaient de trouver une règle pour les reconnaître. Le théorème de Tao apporte une toute petite partie de cette réponse.

  9. Bonjour, j’ai vu que T. Tao avait aussi réalisé des travaux sur les équations aux dérivés partielles ainsi qu’à la théorie des représentations.
    Je suis une élève de seconde et j’aimerais savoir si quelqu’un pouvait m’expliquer simplement cela.
    Merci.

  10. C.F GAUSS dit la mathematique est la reine des sciences et la theorie des nombres est la reine des mathematiques. moi aussi je compte faire les maths dans ma vie,pour le moment je fais terminale (spécialité) et je correctement me conscentrer sur cette matiere que j’aime tant.Je suis comptent de voir à travers les personnes comme Terence TAO qu’il y aura des futur Gauss,Fermat,Euclide etc dans le monde.Que Dieu me garde afin que mes etudes sur les maths puissent par sa grace
    aider notre monde.

  11. salut! je suis vraiment tres impressionne par ce jeune mathematicien. j’aime trop les maths au point que j’aime tous les mathematiciens. mon reves le plus cher est de faire something pour les maths. je sais pas quoi mais je le ferai. encore une fois je suis ravis de ce jeune. merci

  12. salut, je dois faire un exposé sur Térence Tao et j’avoue qu’il me fascine alors svp, j’aimerais que vous me donnier un peu plus de renseignement merci . au 0677xxxxxx par sms si possible merci

    1. Merci pour votre remarque, mais j’imagine que google saura vous conseiller mieux que moi. En plus je ne peux que vous enjoindre de ne pas laisser ainsi votre numéro de téléphone trainer sur internet… La toile n’est pas sure…

  13. Le travail de T.TAO est fascinant et très impressionant ,surtout, maintenant que la plupart des gens ne voient plus l’utilité des mathématiques et ne leur accorde pas la place meritée ce qui est decevant. En effet c’est grace aux mathématiques que la science avance bref,à mon avis, c’est le fondement de toute logique.Et j’essayerai de faire le maximum dans la propagation de cet idée ainsi que parfaitement concevoir cette matière que j’aime plus que toute autre!

  14. Wi, je suis matématissien… ! AHAH ! Et pas champions en orthographe ! J’ai bien peur que le ridicule de certains commentaires ne fasse que creuser un peu plus le fossé, que dis-je, l’abîme en Terrence Tao et les wannabes ^^.

  15. On m,appelle dossougan aliou je suis tres impressionné d,entendre que tao est le plus grand mathematicien .mais j,aimerais être comme lui car j,aime aussi la mathématique.mais je le souhêt bne recherche.

Laisser un commentaire