Alain Connes – Un mathématicien français de renommée internationale

Publié par Fabrice ARNAUD le

Alain Connes médaille d’or 2004 du CNRS

Portrait d'Alain Connes Le CNRS a décerné la Médaille d’Or 2004 au mathématicien français Alain Connes. Né en 1947 à Draguignan, Alain Connes est un des fondateurs de la géométrie non-commutative, une théorie issue de la physique quantique et de la relativité d’Einstein. Il va révolutionner la théorie des algèbres d’opérateurs et résoudre la plupart des problèmes de ce domaine. Pour ces travaux, il reçoit à 36 ans en 1983 la médaille Fields, l’équivalent du prix Nobel pour les mathématiques. Directeur de recherche au CNRS de 1981 à 1984, il est aujourd’hui titulaire de la chaire d’analyse et de géométrie du Collège de France. Interrogé sur son parcours, Alain Connes évoque ce cours de sixième où un professeur de mathématiques trop exigeant posait des problèmes normalement destinés à des élèves de terminale. Appelé au tableau, Alain Connes énonça la solution sans savoir comment il était parvenu au résultat. C’est l’idée qu’il se fait de la capacité de chacun à aborder les mathématiques. « Il faut laisser parler l’intuition, présente en nous mais que la plupart des gens refoulent. Surtout, il ne faut jamais accepter ni autorité ni dogme, la seule autorité en maths, c’est soi-même« . Sur le mode de travail des mathématiciens, Alain Connes raconte l’anecdote du chercheur trouvé par un visiteur allongé sur son bureau, dans le noir, les yeux au plafond. « Le mathématicien doit avoir l’ensemble du problème à résoudre en tête« , et il peste contre l’ordinateur, qui certes, peut être une aide intéressante pour le calcul mais représente surtout une sollicitation permanente qui empêche de penser. Il est convaincu que pour bien travailler, il ne faut pas être un suiveur et qu’il faut protéger sa propre ignorance. Pianiste de talent, il dit « apprendre autant en déchiffrant les partitions de Chopin qu’en lisant des articles de mathématiques« . De l’avis de tous, Alain Connes est l’un des plus grands mathématiciens de son temps. La médaille d’or 2004 du CNRS vient de récompenser ce chercheur aux découvertes impressionnantes… Lire également d’autres nouvelles des mathématiciens sur cette page.

Catégories : Mathématiciens

6 commentaires

Anonyme · lundi 25 août 2008 à 14:56

vouloir unifier la grande physique c pa de tout repo mais avec les grands mathématiciens ke compte la planète on a confiance une des rares fois la physique a précédé les maths ca a été avec newton alain connes fera parti de ces rares personnes ke les next gens verrons comme un gauss le prince des matheuxpour une tache ya pas mieux kun matheux ki sinteresse a la physique poincaré peut dormir il a un digne successeur

jutrf · mardi 15 novembre 2011 à 15:51

lol

Jadot Jean Claude · mardi 9 février 2021 à 05:31

Je cherche à rassembler des compétences contemporaines
Pour constituer un réseau d’experts .
Je suis heureux d’avoir découvert par hasard ou coïncidence ou synchronicité ce merveilleux hommosapien
Qui de plus est de mon âge et avec qui je découvre
Les mêmes centres d’intérêt.
Je serais heureux de pouvoir dialoguer avec lui
Au plus vite.
Pour l’inciter a acceptér de faire partie de notre réseau multidisciplinaires.
Je crois personnellement avoir immagine une conception innovante de la notion de temps.qui risquerait de remettre en question toutes les formulations et de la conception de la physique.
SOS j’ai besoin d’une aide éclairée et je compte beaucoup sur la votre. Pour m’assurer que je ne suis pas occupé à réinventer le fils a couper le beurre, ou éventuellement devenir fou.
SVP une réponse m’honnorerait.
Bien cordialement à vous cher frère de la science.

    Fabrice ARNAUD · vendredi 12 février 2021 à 10:06

    Je ne suis pas certain que j’oserai à votre place déranger un scientifique d’un tel rang, merci de consulter au minimum sa fiche Wikipédia.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Connes

      jean Claude jadot · vendredi 12 février 2021 à 11:01

      Je suis humblement convaincu, de l’avenir et de la pertinence, et même de l’intérêt de ce que j’ai à partager, mérite un petit effort.
      Je laisserai seul juge, le destinataire de ce message d’y répondre ou pas, je sais que je ne suis qu’un petit belge, mais les graines de bonne idée de sont souvent semée par un simple jardinier,
      Je vous implore de donner suite.
      Si ce n’était pas avec votre collaboration je trouverai d’autres voies pour me faire entendre. Merci de remarques constructives.
      A faute d’une parole, on meurt sans confession.
      Je n’aurais ma conscience tranquille que lorsque je me serais confessé à lui.

        Fabrice ARNAUD · vendredi 12 février 2021 à 16:08

        Vous demandez à un professeur de mathématiques du secondaire français de vous aider à rentrer en contact avec Alain Connes, un illustre mathématicien de renommée mondiale, médaille Fields 1982, Prix Crafoord 2001, Médaille d’or du CNRS 2004, membre de l’Académie des sciences, de la Société royale du Canada, de l’Académie royale danoise des sciences et des lettres, de l’Académie des sciences de Russie, de l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, de l’Académie américaine des arts et des sciences, de l’Académie américaine des sciences… Une consultation de sa fiche Wikipédia vous aurez permis de comprendre que votre demande est particulièrement incongrue !

        N’hésitez pas à consulter son site personnel http://www.alainconnes.org/fr/ et de lui communiquer le contenu de vos découvertes révolutionnaires sur le temps et la physique…

        Bien cordialement

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.