L’auteur

Je suis prof de math dans le secondaire, au collège depuis quelques années.

Spécialiste en généralités, j’aime à ennuyer mes collègues avec les logiciels libres et Linux. Les moins chanceux m’ont entendu expliquer dans le détail comment j’écrivais mes documents mathématiques en LaTeX avant de définitivement me fuir dès que j’apparais en salle des profs. Mes élèves eux sont obligés de subir mes intermèdes culturels. Ils préfèrent rester calmes et silencieux terrifiés à l’idée que je vienne pour la dix-huitième fois leur décrire l’enfance de Srinivasa Ramanujan ou le dernier matin d’Evariste Galois.

J’ai bien pris conscience du caractère pesant de mes interventions et malgré un stage intensif d’initiation à l’analyse transactionnel, je cède à cette pulsion d’ennuyer le reste du monde à travers ce blog.

Un dernier conseil, FUYEZ !!!

Fabrice ARNAUD

10 commentaires

Bruno LAMBERT · mercredi 19 mai 2010 à 18:08

:o)

Romain · jeudi 16 juin 2011 à 10:54

Ah votre blog a avancé depuis ces années. Voilà 5 ans déjà que j’ai quitté ce collège non sans regrets.
Je passe ici comme assez souvent depuis mon départ, cet endroit est lieu de nouvelles connaissances.
Merci.
Un ancien élève.

Anonyme · dimanche 11 septembre 2011 à 05:54

Courage, fuyons !!!

Richard Valérie · lundi 12 septembre 2011 à 11:07

Bonjour collègue,
Je suis professeur de Mathématiques dans un collège et je souhaiterais te demander l’autorisation d’utiliser ton DM sur l’anamorphose pour l’une de mes classes.
Ne connaissant pas ton adresse professionnelle, je me permets d’écrire ce message dans ta rubrique commentaire.
Je te remercie d’avance pour ta réponse.
Cordialement, Mme Richard.

    Fabrice ARNAUD · lundi 12 septembre 2011 à 11:58

    Tout le site est placé sous licence libre… Pas de soucis donc !

    Cordialement

Romain · samedi 22 octobre 2011 à 17:09

En attendant la reprise des activités…

anna topaloff · lundi 20 février 2012 à 12:42

Bonjour,

je suis journaliste au magazine MARIANNE et je travaille sur un sujet autour de la démission de certains membres du jury de l’agrégation de mathématiques.

J’aimerai beaucoup en parler avec vous pour connaître le point de vue d’un professeur de mathématiques sur l’initiative des membres du jury. Partagez-vous leurs inquiétudes ? Leur initiative vous semble-t-elle utile ou, au contraire, très éloignée de votre quotidien ? J’aurai un grand besoin de vous joindre dans l’après-midi.

N’hésitez pas à m’appeler quand vous le souhaitez au 06 82 24 16 24.

Un grand merci d’avance pour votre aide.

Anna Topaloff
Responsable du secteur Education pour MARIANNE
01 53 72 29 97 / 06 82 24 16 24

Halte là ami(e), car la vie est ici! (Mes voeux, du jardin), LoVe is closer... ;) · mercredi 11 juillet 2012 à 22:23

Bonsoir Monsieur,

Une bien belle idée que vous eûtes là, de mettre un compte à rebours sur des anniversaires remarquables!
Je vais sûrement y revenir plus tard, accompagné d’un copain de la maison… 🙂

En attendant je mets un lien vers cette présentation remarquable.
emmanuel.

Jean-Yves BOULAY · mardi 14 avril 2020 à 17:53

Bonjour, Je pense que ceci peut vous intéresser : Selon une nouvelle définition mathématique, les nombres entiers naturels se divisent en deux ensembles dont l’un est la fusion de la suite des nombres premiers et des nombres zéro et un. Trois autres définitions, déduites de cette première, subdivisent l’ensemble des nombres entiers naturels en quatre classes de nombres aux propriétés arithmétiques propres et uniques. La distribution géométrique de ces différents types d’entiers naturels, dans de diverses matrices fermées, s’organise en ratios exacts de valeur 3/2 ou 1/1. Article original : https://www.researchgate.net/publication/339943634_The_ultimate_numbers_and_the_32_ratio

    Fabrice ARNAUD · mercredi 15 avril 2020 à 09:03

    J’approuve ce commentaire sans approuver son contenu mais pour illustrer une nouvelle fois sur ce blog la passion dévorante des mathématiques qui envahit certains d’entre nous. L’article proposé d’une quarantaine de pages est très différent des articles scientifiques habituel publié dans les revues mathématiques à comités de lecture. Sans vouloir commenter cet article, le simple fait que je sois capable de comprendre son contenu en quelques minutes de lecture inattentive me permet de conclure sur la nature de ce travail. Enfin l’absence de référence à d’autres travaux, l’absence de bibliographie permet de conclure définitivement sur ces quelques lignes qui semblent méconnaître la manière dont travaillent les mathématiciens professionnels.
    Voilà voilà…

Répondre à Richard Valérie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.